Et si nous devenions un peu plus … malin !

Vous savez qu’à long terme vous retrouverez 90 % de votre investissement.

L’objectif de votre gestion des mises est donc de compenser uniquement les 10 % manquant.

Vous jouez 100, Vous perdez. Combien devez-vous miser ?

Eh bien, la même chose que dans une progression classique, 12,5 €, mais c’est après que tout change.

En effet, si vous ne gagnez pas cette deuxième course, combien devez-vous miser ?

Seulement 15,6 € !

Pourquoi ?

Uniquement pour compenser la dernière mise !

Soit 15,6 x 1,80 = 28,1
(qui compensent 12,5 + 15,6).

Et la perte de ma première course ?

Eh bien vous allez obtenir un rattrapage. La course suivante, au lieu de redescendre à la mise de base, vous allez revenir à la mise précédente, de 12,5.

Elle vous permettra de compenser la perte sur le premier jeu.

Et si vous perdez encore ?

Vous ne jouez que pour compenser la perte précédente.

Souvenez-vous que la réussite est de 50 %. Si vous perdez 10 fois de suite, vous devrez gagner 10 fois de suite.

Que donne la progression ?

Sur 20 courses :

10
13
16
20
24
31
38
48
60
75
93
116
146
182
227
284
355
444
555
694

Oups !

Là, je viens de changer quelque chose dans votre vie, non !

Bien sûr, j’ai gardé quelques secrets.

Cette progression ne fait que compenser les pertes, elle ne rapporte rien !

Que faut-il faire pour qu’elle rapporte ?

Que faites-vous dans cette situation : perdu-perdu-perdu-gagné-perdu-perdu … ?

Et puis, le rapport moyen est de 1,80. Comment le calculer exactement en fonction de la cote réelle ?

Plus 2 ou 3 autres bricoles que je réserve aux membres du club privé.