Comment utiliser les résultats de stats ?

Obtenir des statistiques fiables, c’est bien, mais comment les utiliser ?

En effet, savoir que le 3ème favori a une réussite de 38 %, c’est bien, mais … ça sert à quoi ? A RIEN !

Si vous ne connaissez pas le rapport moyen, l’évolution et si vous ne pouvez pas comparer avec d’autres résultats.

Ces trois informations sont intéressantes :

  1. le rendement
  2. l’évolution
  3. la comparaison

Le rendement (ou rentabilité) est la réussite multipliée par le rapport moyen (RM).

Par exemple, si la réussite est de 55 % et le RM de 1,80, le rendement est de 99 %.

Ce résultat permet de savoir si une option est rentable.

L’évolution est le rapport entre la réussite moyenne et la situation actuelle.

Par exemple, si la réussite moyenne est de 55 % et que la réussite sur les 10 dernières courses est de 4 (4/10 = 40 %), la probabilité de réussite est de 55/40 = 137,5 %.

Si la réussite sur les 10 dernières courses est de 6 (6/10 = 60%), la probabilité de réussite est de 55/60 = 92 %

Ce résultat permet de savoir si un cheval a une forte probabilité de réussite.

Eventuellement à comparer avec d’autres.

La comparaison est la différence entre la réussite étudiée, et celle d’un autre élément (comparable).

Par exemple, si la réussite moyenne d’un cheval est de 55 % et que celle d’un autre est de 45 %, la probabilité de réussite du premier est de 1,22 fois supérieure.

Bien sûr, si plusieurs résultats indiquent un même cheval, c’est encore mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*

  1. LACOMBE // Répondre

    Bonjour monsieur, je suis passionné de courses depuis de longues années et je suis tombé sur votre site par hasard. Je ne comprends pas pourquoi vous donner tous vos trucs ???

    • Monsieur1 // Répondre

      Bonjour.
      Je vais prendre ma retraite

  2. Serios // Répondre

    Bonjour,

    A propos du rapport d’évolution d’un cheval lambda, il est bien difficile de calculer celui-ci, lorsque le cheval en question n’a bénéficié d’aucune victoire durant ses dix dernières courses.

    Dans ces conditions, comment évaluer les chances d’un cheval…

    – a) Si celui-ci n’a eu aucune victoire à son actif dans les dix dernières courses ?

    – b) Si il n’a effectué aucune sortie depuis pas mal de temps ?

    – c) Si sa musique indique des irrégularités ? (tantôt deuxième, tantôt quatrième ou bon
    dernier,etc,… du sable mouvant !!)

    Cette situation se présente pour bon nombre de quintés pour lesquels il est difficile de trouver les bons outsiders gagnants. Et s’abstenir de jouer ces chevaux, ne me semble pas être une bonne solution, c’est même une erreur.

    En ce qui me concerne, je prends les courses de chevaux comme un jeu de stratégie, avec une gestion des impondérables liée au semi-hasard, la plus logique possible. Là repose tout le coté intéressant du turf.

    Merci pour votre réponse.

    • Monsieur1 // Répondre

      Bonsoir.

      LA question est évidemment celle-ci.

      Comment viser juste dans le brouillard ?

      Il n’existe aucune solution fiable.

      La meilleure réponse, pour moi, consiste à utiliser les champs réduits (CR).

      Vous avez une bonne vision sur 4 chevaux ?

      Jouez-les en CR avec les 6 ou 8 « flous » qui ne sont pas obligatoirement dans le bas du tableau (vous pouvez aussi douter d’un favori).

      Et pour la rentabilité, n’y pensez même pas. Vous êtes dans un jeu à fonds perdus, quoi que vous fassiez.