Obtenir des statistiques fiables, c’est bien, mais comment les utiliser ?

En effet, savoir que le 3ème favori a une réussite de 38 %, c’est bien, mais … ça sert à quoi ?

A RIEN !

Si vous ne connaissez pas le rapport moyen, l’évolution et si vous ne pouvez pas comparer avec d’autres résultats.

Ces trois informations sont intéressantes :

  1. le rendement
  2. l’évolution
  3. la comparaison

Le rendement (ou rentabilité) est la réussite multipliée par le rapport moyen (RM).

Par exemple, si la réussite est de 55 % et le RM de 1,80, le rendement est de 99 %.

Ce résultat permet de savoir si une option est rentable.

L’évolution est le rapport entre la réussite moyenne et la situation actuelle.

Par exemple, si la réussite moyenne est de 55 % et que la réussite sur les 10 dernières courses est de 4 (4/10 = 40 %), la probabilité de réussite est de 55/40 = 137,5 %.

Si la réussite sur les 10 dernières courses est de 6 (6/10 = 60%), la probabilité de réussite est de 55/60 = 92 %

Ce résultat permet de savoir si un cheval a une forte probabilité de réussite.

Eventuellement à comparer avec d’autres.

La comparaison est la différence entre la réussite étudiée, et celle d’un autre élément (comparable).

Par exemple, si la réussite moyenne d’un cheval est de 55 % et que celle d’un autre est de 45 %, la probabilité de réussite du premier est de 1,22 fois supérieure.

Bien sûr, si plusieurs résultats indiquent un même cheval, c’est encore mieux !