Faut-il parier sur ce cheval en simple placé ?

Question :

Faut-il parier sur un crack qui vint de gagner 3 fois de suite, ou bien sur un crack qui vient de perdre 3 fois de suite ?

Comme je pose la question de cette manière, vous avez sans doute compris qu’il y a un piège.

Vous avez donc réfléchi et peut-être même changé de réponse.

Mais quand je vois la cote d’un âne descendre en flèche parce que Bazire est assis au sucky, j’ai une toute autre réponse.

Quelle est donc la bonne ?

Premièrement, la règle de base aux courses est assez simple : si on a un doute, on ne joue pas !

Si un crack a gagné 3 fois de suite, je suppose que ça ne durera pas éternellement. J’ai un doute, je ne joue pas.

Si un crack a perdu 3 fois de suite, je suppose qu’il a un problème (médical, d’entraineur, de jockey/driver ou autre). J’ai un doute, je ne joue pas.

Si le cheval ou le jockey/driver n’est pas au top, j’ai un doute, je ne joue pas.

Je ne cherche JAMAIS à faire le coup du siècle parce que j’ai une bonne intuition.

Ceux qui gagnent en jeu simple ne sont pas des fous. Soit ils ont une certitude, soit ils sont prudents.

Maintenant, pour les mathématiciens, la définition est plus complexe.

Et la réponse beaucoup plus logique.

Il ne s’agit pas de déterminer individuellement une possible réussite, mais de comparer tous les facteurs possibles.

Donc d’établir pour tous les chevaux, les mêmes calculs.

Quels calculs ?

Comparer les tendances.

Un exemple : la réussite moyenne (sur toutes ses courses) d’un cheval est de 46 %. Actuellement, il est à 44 %, ou bien à 48 %.

Première analyse : existe-t-il une explication rationnelle, claire et nette, à cette situation, qui risque de perdurer ?

Baisse de forme ou l’inverse, ou changement d’entraineur, de jockey/driver…

S’il n’y a rien de spécial, on calcule la tendance :

46 / 44 x 100 = 105 %

46 / 48 x 100 = 96 %

Idem pour tous les chevaux. Et on compare.

Et on fait la même chose pour les jockeys.

Un, deux couples vont sortir du lot, sans que ce soit trop suspect.

Reste à déterminer quelle clé de répartition utiliser.

Le cheval est-il plus important que le jockey/driver, ou l’inverse ?

Et dans quelle proportion ?

Cheval 60 % et jockey 40 % ?   70/30 ?

Accès aux infos privées ?

Laisser un commentaire

1 réflexion au sujet de « Faut-il parier sur ce cheval en simple placé ? »