Comment trouver le coup sûr du jour pour gagner au PMU en 11mn

 

Beaucoup me demandent : avez-vous une méthode pour trouver un coup sûr chaque jour ?

La réponse est oui !

Et la méthode est très simple et demande, chrono en main, 11 mn, même si vous n’y connaissez absolument rien au turf :
  1. vous prenez du papier et un stylo
  2. vous allez sur le site du PMU, page du jour (voir vidéo ci-dessus)
  3. vous sélectionnez la première réunion
  4. vous cliquez sur la première course
  5. vous repérez le cheval avec la ligne en jaune
  6. vous repérez le dernier nombre à droite
  7. vous le divisez par le nombre de partants
    (ex : 2,4 / 15 = 0,16)
  8. vous notez ce nombre sur votre papier
  9. vous cliquez sur la course 2
  10. vous refaites les étapes 5 à 8
  11. idem pour chaque course

Vous passez à la réunion 2 : idem

Réunion 3 : idem

ATTENTION :

Le nombre de partants et le nombre réel, sans les non-partants (car cela modifie les cotes, donc le nombre final).

Eliminez :

  • les courses étrangères
  • les petites réunions de moins de 7 courses
  • les courses dans lesquelles il manquent des cotes

Si vous suivez la formation, vous pouvez utiliser les filtres.

Evitez aussi les courses de trot si le cheval est souvent disqualifié ou s’il est drivé par Bazire (voir l’article sur la musique).

Soyez aussi prudent si le cheval n’a fait que 2 ou 3 courses (surtout s’il les a gagnées, car il devra perdre un jour), et pour les courses d’obstacles (chutes).

A la fin, vous devez avoir environ 25 chiffres.

Prenez le plus petit.

C’est votre gagnant du jour !

Il y a, en moyenne, 3 réunions de 7 à 9 courses, soit 25 courses.

Il faut une minute pour aller sur le site du PMU, puis 20 secondes par course, plus 30 secondes pour trouver le plus petit nombre et une minute pour retrouver la course. Soit moins de 11 minutes.

Et c’est gratuit !!!

Cette méthode est-elle fiable à 100 % ?

NON, bien évidemment !

Je vous invite à lire tous mes articles pour mieux comprendre.

Mais si vous trouvez plus simple et plus rapide, contactez-moi.

A quoi correspond le chiffre de l’étape 7 ?

Le dernier chiffre à droite est la dernière cote connue.

Elle représente l’avis de l’ensemble des intervenants. La plus basse cote indique la meilleure confiance possible de tout le monde (propriétaires, entraineurs, jockeys, pronostiqueurs, joueurs).

Donc, le coup le plus sûr du jour

MAIS, la cote correspond au montant TOTAL misé pour chaque euro misé sur le cheval.

Par exemple, si un cheval est à 5/1, cela signifie que pour chaque euro misé sur lui, 5 € ont été misés sur l’ensemble des chevaux.

La cote est donc étroitement liée au nombre de partants.

En effet, prenons l’exemple d’une course avec 11 partants. Si chaque cheval reçoit 1 €, la cote de chaque cheval sera de 10/1.

Mais s’il n’y a que 6 partants, cette cote sera seulement de 5/1.

Pour avoir un système de comparaison juste, il faut donc diviser la cote par le nombre de partants.

 

3 réflexions au sujet de “Comment trouver le coup sûr du jour pour gagner au PMU en 11mn”

  1. Bonjour,

    Article très intéressant mais au niveau pratique difficile à mettre en oeuvre.
    regardez aujourd’hui : 4 réunions. 2 réunions qui commencent aux alentours de midi et 2 autres qui commencent vers 16 ou 17H.
    Ma question est la suivante : étant donné qu’il faut dégager un cheval parmi ces 4 réunions est ce bien pertinent car pour les 2 premières réunions les cotes seront prises on va dire 1 heure avant le début de la réunion et pour les 2 dernières forcément 4 à 5 heures avant le début?
    On peut pousser le raisonnement à l’extrême en remarquant que les premières courses d’une réunion les cotes sont relevées peu de temps avant le début de la course et les cotes des dernières courses de la dite réunion bien avant le début de ces courses.
    Finalement la question c’est à quelle heure idéale faut il faire le relevé des cotes.
    Merci pour votre réponse.

    Répondre
    • Bonjour Patrick.
      Tout à fait juste.
      En fait, le processus exposé est une approche globale. Une orientation de réflexion.
      C’est d’ailleurs ce que vous faites (et c’est bien).
      Dans la pratique, vous pouvez commencer par éliminer les réunions étrangères ou de petites envergures, qui apportent souvent de grosses surprises.
      De même que certains hippodromes, comme Deauville, avec lesquels vous risquez votre chemise 🙂
      Ensuite, jouer un cheval par jour n’est pas très rentable, ni très efficient financièrement (répartition des risques).
      Surtout que le coup sûr n’est pas d’un gros rapport.
      Un cheval par réunion est une meilleure approche. Et encore mieux si vous vous spécialisez (trot, plat, obstacle).
      De cette manière, vous pouvez faire le calcul, pour une réunion, 15 mn avant la première course de chaque réunion.
      Ceci dit, en 30 ans, les courses ont beaucoup changé. Et plus encore ces dernières années. Tout s’accélère.
      Avant, les cotes probables étaient imprimées plusieurs jours à l’avance (:-) et elles variaient peu.
      Aujourd’hui, avec internet, les points PMU, la séparation des enjeux (en ligne/en point de vent) et l’ouverture des paris à l’étranger, les cotes varient dans le dernier quart d’heure, à la seconde (mais avec un décalage à l’affichage), de manière spectaculaire.
      Je suis pratiquement sûr que certains professionnels (étrangers) parient plusieurs dizaines de milliers d’euros à la dernière seconde.
      Il est assez facile de faire le rétrocalcul. Vous avez le montant global des enjeux avant le départ et au final 😉
      Il est donc devenu très difficile d’utiliser cette approche.
      Hippiquement vôtre,
      M1

      Répondre

Laisser un commentaire