Probabilités PMU : la fatale erreur sur les écarts

Les écarts sont-ils une valeur sûre ?

Tel cheval n’est pas arrivé 10 fois de suite, faut-il le jouer ?

Est-ce une bonne analyse ?

NON !

Cela semble intéressant, professionnel, jouable…. mais ça ne l’est pas.

Pourquoi ?

Pour bien comprendre, voyons un exemple simple.

Partons sur une moyenne de 18 partants et le simple placé (ou le tiercé, 3 chevaux à l’arrivée).

Chaque numéro a une probabilité de réussite de 3 / 18 = 16,67 %

Il doit arriver normalement 1 fois sur 6 (18/3).

Comme il peut aussi arriver zéro fois (écart 0), à l’opposé, son écart maxi normal est de 12 (0-6-12).

Si un numéro n’est pas arrivé pendant 12 courses…

Faut-il le jouer ?

Nous allons prendre un rapport moyen de 1,60 € (sur des milliers de courses).

Calculons la probabilité de réussite de ce numéro :

Il n’est pas arrivé pendant 12 courses, alors qu’il aurait du arriver 2 fois.

Cela signifie donc qui va arriver 4 fois les 12 prochaines courses (2 fois plus).

C’est mathématique.

Vous allez donc parier 12 fois 1 € pour gagner 4 fois 1,60 €.

Résultat : mises 12 €, gains 6,40 €

Vous avez perdu 5,60 € !

Vous venez de trouver la meilleure façon …. de perdre !

Alors vous vous dites : je vais le jouer lorsqu’il sera à l’écart 24. Comme ça, je suis sûr !

Recalculons les probabilités :

Il n’est pas arrivé pendant 24 courses, alors qu’il aurait du arriver 4 fois.

Il va donc arriver 8 fois les 24 prochaines courses.

Mise 24 €, gains 12,80 € (8 x 1,60)

Vous avez encore perdu 11,20 €

Soit, comme la dernière fois, 46 % de vos mises.

Les écarts sont une illusion, une idée reçue (fausse) !

… à une toute petite exception près… que vous pouvez découvrir ici

 

Laisser un commentaire